Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 15:27

 

 

index

 

 

Oui, je commence cet article par une citation qui, pour celles et ceux qui ne l'auront pas reconnue, provient de Biographie de la faim d'Amélie Nothomb (que je lis actuellement).

     Cette citation, que je trouvais très belle, m'a donc donné une idée d'article que j'hésite à publier sous forme de sondage mais comme je suis un flemmard je n'ai pas tellement le temps en ce moment, j'en ferai un simple article qui du coup n'apportera rien de bien interressant.

 

     Bon, ne nous voilons pas la face, comme il paraît relativement compliqué de "s'armer efficacement contre la fin du monde" (je vais éviter de citer Terminator quand même) je vais plutôt parler des différentes réactions que l'on pourrait avoir à l'annonce de la fin du monde (de manière générale, je ne parle pas des 2012iens).

 

     Je pense tout d'abord au suicide (qu'il soit isolé ou même collectif) puisque, rappelons-nous l'année 2000 et sa soit-disante fin du monde, le taux de suicide augmente lors d'une telle "annonce". Et, soit dit en passant, dans cet acte réside peut-être l'unique manière de s'armer contre la fin du monde puisque l'on garderait au moins le contrôle de sa mort. Mais la n'est pas le sujet.

 

     Je pense ensuite à la volonté de voir ou de faire des choses que l'on n'a pas eu l'occasion de voir ou de faire au cours de sa vie. S'adonner à toute sorte de sensations forte ou de plaisir, assouvir sa curiosité en voyageant etc...

 

     On peut également noter la quasi-certitude de l'apparition (enfin de la montée en fait) de "non-respect" de la loi et de la morale. En effet, en temps de crise (de chaos dirait-on dans une situation pareille), le monde tend "naturellement" vers l'anarchisme puisque l'existence même de "règles" est remise en cause. A quoi bon les règles puisque demain plus rien n'existera? (attention, je précise que je ne vante en aucun cas les mérites de l'anarchisme, je renvoie simplement les plus curieux à la thèse de J.Proudhon s'ils le veulent). On verrait donc (certainement, mais je ne serai pas catégorique puisque ce n'est que mon opinion après tout) apparaître toute sorte de délits, crimes etc. On pourrait alors presque parler d'impunité catastrophique. (oui c'est un terme inventé dans le feu de l'écriture et alors? ><)

 

     Enfin, ce que la majorité répondrait si on posait la légendaire question "et s'il ne vous restait que quelques jours/heures/minutes à vivre...?", je pense que l'on voudrait être avec les/la personne que l'on aime, avouer des sentiments inavoués etc.

 

     Voila, pas vraiment d'études auxquelles vous renvoyer (les Mayas peut-être?) alors joyeux Noel à tous et à toutes ! (je prends de l'avance au cas où l'on ait un gros cadeau le 21)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clovis simard 25/10/2012 13:15

Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.4- THÉORÈME POLY. - La fin des certitudes ?